La Page blanche

BD écrite par Boulet et illustrée par Pénélope Bagieu (2012)

La Page Blanche c’est l’histoire d’Eloïse Pinson, une jeune libraire parisienne qui, un beau jour, se réveille sur un banc, dans un quartier de la capitale qu’elle n’a pas l’habitude de fréquenter. Rien de très inquiétant, me direz-vous. Oui, si ce n’est qu’Eloïse ne se souvient de rien. Rien, rien. Le vide total. Elle ne se souvient ni de sa famille, ni de ses amis, ni de son travail, ni même de sa propre identité.

S’ensuit une quête à la recherche de son histoire, quête à la fois compliquée et amusante. Eloïse cache à tout le monde – ou presque- sa perte de mémoire, ce qui la plonge dans des situations souvent cocasses. Elle s’invente des vies (plus ou moins proches de la réalité), pour retrouver le cours de la sienne.Cette BD est, pour ainsi dire, la première que j’ai lue (exception faite à Tom Tom et Nana; mais ça date un peu).Si j’ai réellement été séduite par le trait de Pénélope Bagieu qui rend parfaitement compte des états d’âme d’Eloïse au gré de ses recherches, j’ai été un peu déçue par le récit en lui-même. La fin est un peu rapide et je crois, un peu simpliste. Malgré la (trop grande) légèreté du récit, cette BD n’en reste pas moins plaisante, elle se lit d’un trait et a le mérite de nous faire sourire et même rire !Je vous la conseille donc si, le temps d’un voyage en train, ou d’une pause bien méritée, vous souhaitez voyager un peu, vous détendre et vous amuser.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s